Mode d’Alimentation

Observer ses habitudes alimentaires

Peut-être, êtes-vous au régime sans le savoir ?

Mode d'Alimentation Maigrir durablement sans régime

.

.

LES REGIMES

De nombreux modes d’alimentation sont en fait des formes inconscientes de régime : la culture des régimes et ses méthodes sournoises ont repris le langage de la santé, du mode de vie, du bien-être et même de la pleine conscience. Parfois, on peut se dire qu’on suit des régimes pour des raisons de santé, alors qu’il s’agit en réalité, de restrictions alimentaires dans le but de perdre du poids.

Les régimes inconscients se présentent généralement sous la forme d’habitudes alimentaires rigoureuses qui, pour certaines personnes, se transforment en perturbations de l’alimentation et finissent par provoquer un trouble alimentaire.

Tant que vous suivrez un régime alimentaire ou que vous serez soumis à des restrictions alimentaires dans le but de modeler votre corps, vous ne serez pas libéré des soucis liés à la nourriture et au corps. Que vous suiviez un régime de façon consciente ou inconsciente, les effets secondaires sont similaires : c’est le contrecoup des régimes. Celui-ci se caractérise par des périodes où on fait attention, des moments où on « gâche tout », puis des temps de punition, en se lançant dans un nouveau régime ou en faisant très attention.

Mais est-on réellement conscient de ce que nous faisons subir à notre Corps ?

.

LES TYPES D’ALIMENTATION

Les catégories suivantes de « mangeurs », permettent d’identifier notre mode d’alimentation, et ce, en se basant sur des habitudes alimentaires caractéristiques :

Le Mangeur Healthy : Tendance à être vigilant quant aux aliments qu’il décide d’ingérer (= orthorexie). Peut angoisser à chaque bouchée de nourriture qui entre dans son Corps. L’alimentation devient l’objet d’une attention étroite, à la limite de l’obsession, ce qui compromet le fait d’avoir une relation saine avec la nourriture : impact négatif sur le Corps. Rigidité garantie : il examine chaque situation alimentaire.

Le Régimeur Professionnel (= Mangeur Professionnel) : En constance sur un plan alimentaire. Il a essayé les derniers régimes à la mode ; très bien renseigné sur les portions, les calories, les macronutriments et les « astuces de régime ». Chaque décision alimentaire est prise dans le but de perdre du poids, prétextant de prendre soin de soi, de sa santé. Excès alimentaires garantis car en mode restrictions. Cette sous-alimentation chronique entraine des troubles alimentaires, des obsessions alimentaires.

Le Mangeur Inconscient : Il mange souvent en faisant autre chose (distraction : télévision, portable, travail, etc.). Vie souvent surchargée, peut s’alimenter quand le temps lui permet, ou alors, peut manger en présence de nourriture (aliments facilement accessibles). Aussi, il existe le mangeur inconscient anti-gaspillage : influencé par la valeur de la nourriture et susceptible de manger dans des buffets à volonté, lorsque la nourriture est gratuite. Le stress, les émotions déclenchent également l’envie de manger.

Quelque soit le mode d’alimentation cité ci-dessus, aucun ne présente une façon efficace et naturelle de manger : ce sont des facteurs externes qui orientent notre manière de nous alimenter alors qu’en réalité, il s’agit de signaux internes. Le seul mode qui ne joue pas contre nous, est le mangeur intuitif : il met fin à la guerre que nous menons contre notre corps, la nourriture et notre esprit.

.

LE MANGEUR INTUITIF

Le Mangeur Intuitif écoute les signaux de son corps, mange ce qu’il souhaite de manière satisfaisante, sans éprouver de culpabilité ou de dilemme moral. C’est un mangeur libre en mode « plaisir » : éloignons nous de cette culture actuelle des régimes, de ces bombardements de messages sur la nutrition, la nourriture et les injonctions concernant le poids, véhiculés sur les réseaux sociaux, et également, de la part des professionnels de santé.

Le Mangeur Intuitif ne se sent pas coupable de ses choix alimentaires : la culpabilité nous prive du plaisir de manger. Ce facteur de culpabilité est l’une des raisons pour lesquelles il est contre-productif de placer la nutrition ou l’alimentation saine comme priorité initiale de l’Alimentation Intuitive.

Et vous, quelle est votre relation à la nourriture ?

C’est à travers mon accompagnement que vous allez naturellement explorer votre Corps, ses envies, ses signaux : en d’autres termes, place à votre Intuition et ciao la balance, puisqu’en aucun cas, elle est le reflet de votre Santé. Pas question d’être « focus » sur la nutrition car elle interfère avec le processus de réapprentissage de l’intuition alimentaire. Hérésie de la nutrition ? Eh non ! Il est possible de respecter et d’honorer la nutrition ! Mais ça ne peut plus être une priorité lorsque votre vie a toujours été rythmée par des régimes : c’est usant, c’est énergivore, cessez cette lutte, et voyez les choses autrement ! L’idée, c’est de remplacer ce contrôle mental par un contrôle physiologique : débarrassez vous des règles qui empêchent votre Intuition de se développer !

.