Prise de poids Ménopause

Phénomène universel ou psychologique ?

Mesdames, vous pourriez être agréablement surprises…

.

ménopause et prise de poids

.

LA MENOPAUSE

Voilà un sujet tant redouté par certaines d’entre vous : alors, allons-y en douceur 😉

Processus physiologique naturel chez la femme, la ménopause correspond à la fin de la période reproductive, survenant entre 45 et 55 ans : cette étape est marquée par l’arrêt des règles, la cessation de l’ovulation et de la sécrétion des ovaires des hormones sexuelles (œstrogène et progestérone).

Au-delà de ce bouleversement corporel (bouffées de chaleur, troubles du sommeil, etc), la ménopause entraine également (et surtout !) des désagréments d’ordre psychologique, d’ordre émotionnel. En effet, il s’agit d’une période charnière au cours de laquelle la femme fait le point sur sa vie, comme un bilan : regard sur son passé, sur sa vie personnelle et professionnelle, accomplissement de ses projets, éventuels remords, éventuels regrets, jeunesse qui s’envole, pouvoir de séduction différent, etc.

Toutes ces émotions viennent chahuter l’intérieur de votre Corps et viennent, pour certaines d’entre vous, impacter physiquement votre silhouette : la prise de poids en période de ménopause n’est pas fatale ; si c’était le cas, 100% des femmes prendraient du poids, or, ce n’est pas le cas ! Il s’agit d’une croyance ancrée dans l’inconscient collectif alors que la réalité vous prouve bien le contraire. C’est plutôt une bonne nouvelle pour agir dessus 😉

La prise de poids à la ménopause est donc un phénomène psychologique (= émotionnel) et non universel.

.

MENOPAUSE ET STRESS

Nous n’avons pas idée à quel point notre mental impacte fortement la chimie de notre Corps : la physique quantique, les neurosciences, l’épigénétique le prouvent à travers de nombreuses études.

Tout comme d’autres étapes de la vie, vous pouvez constater par vous-même que nous sommes tous différents face aux évènements que nous traversons, tous différents face aux situations désagréables, tous différents parce que notre perception est unique, parce que nous sommes tout simplement uniques, et de ce fait, nous réagissons différemment.

Afin de vivre au mieux la ménopause, il est bon de venir travailler sur vos comportements, sur votre manière de gérer vos émotions, vos stress, qu’ils soient conscients et inconscients. C’est en retrouvant une sécurité à l’intérieur de vous, que l’extérieur n’aura plus d’influence sur vous : vous serez ancrées naturellement.

Et plus concrètement, comment agir ? Neurosciences et Epigénétique sont les clés 🗝️

.

MINCIR A LA MENOPAUSE

Bien que la prise de poids soit encore « perçue » comme inévitable à la ménopause, vous allez comprendre, à travers mon accompagnement, qu’il s’agit, en réalité, d’une fausse croyance : de quoi vous rassurer, et cesser d’affamer votre Corps puisque la solution ne se trouve pas dans l’assiette.

Avec l’âge, le métabolisme ralentit naturellement ; cependant, cela ne veut pas pour autant dire que la prise de poids est assurée. Eh non ! Lorsqu’arrive la ménopause, l’âge de la femme avoisine 50 ans, donc psychologiquement, s’installent des prises de conscience, des émotions désagréables, des peurs, notamment celle de vieillir.

La sphère émotionnelle est intense au cours de la ménopause, bien plus importante que le contenu de votre assiette. C’est en travaillant sur vos mémoires héritées, sur le transgénérationnel, sur l’Epigénétique, sur les stress inconscients, que vous vivrez bien mieux votre Vie.

Nous avons tendance à nous identifier à nos pensées, or, nous sommes gouvernés par 95% d’inconscient et seulement 5% de conscient. Nous pouvons même dire que nous sommes conditionnés 95% du temps. C’est ici, dans notre Subconscient que se sont installés des pensées, des programmes, des comportements venus de notre Lignée, et également, implicitement de notre Enfance. L’ensemble de ces données constitue des croyances, devenues des habitudes qui se sont profondément ancrées en nous, et que nous interprétons comme des vérités ; seulement, ce n’est pas le cas. C’est à l’âge adulte que nous sommes alertés par nos comportements « déviants » ; ces derniers étant provoqués par nos pensées inconscientes.

Le Subconscient a les pleines commandes de notre Vie et applique les programmes comme un « bon exécutant » : l’idée c’est donc de venir installer de nouveaux programmes qui nous sont bénéfiques puisque nos connexions neuronales peuvent être remodelées à l’infini.

Vous l’avez compris : la prise de poids n’est pas due au contenu de votre assiette ; elle est associée à vos émotions, à ce qui s’est passé dans votre Lignée. C’est en réalisant un travail sur les stress conscients et inconscients que votre Corps (re)trouvera sa sécurité, et de ce fait, il n’aura plus ce besoin de se sécuriser dans la nourriture, n’aura plus ce besoin de garder en lui, de la nourriture, pour faire face aux événements difficiles de la Vie. C’est à travers vos sens, votre intuition que vous vous sécuriserez.

La Ménopause : le début de votre Nouvelle Vie

.

close

.

Votre Bien-Être

Abonnez-vous pour recevoir les dernières actualités 😉