Recette pour maigrir

S’aimer pour maigrir et non maigrir pour s’aimer

Vers un mouvement plus positif avec votre Corps ?

.

Aimer son Corps pour mincir Coach Minceur

.

LES REGIMES

De nombreux régimes vont à l’encontre des principes les plus fondamentaux de l’organisme. Être dans une privation alimentaire est une souffrance pour le Corps. En imposant une restriction alimentaire, voire une suppression totale de certaines catégories d’aliments, le surpoids aura tendance à se développer.

La phase de stabilisation post régime est une théorie qui ne peut pas fonctionner dans la réalité. Pourquoi ? Parce que le Corps a une mémoire des souffrances en lien avec le manque de nourriture. Le régime restrictif réveille des vécus de privations des ancêtres. Ce stress, provoqué par les époques de pénuries alimentaires, est inscrit dans les gènes et se transmet d’une génération à une autre par le biais de la reproduction. Lorsque le régime prend fin ou bien qu’il y a un écart, le Corps s’arrange pour stocker tout ce qui rentre. Cela explique la reprise, naturelle, du poids après ces programmes d’amaigrissement.

Vouloir enrayer le surpoids par des régimes est un danger pour le Corps. Le surpoids est une stratégie de protection contre la Vie, qui est vécue comme un combat. La nourriture est un régulateur émotionnel, et le surpoids, un rempart contre la vie difficile.

.

S’ACCEPTER PUIS S’AIMER POUR PERDRE DU POIDS

Lorsque vous suivez un régime, vous n’êtes pas dans la Bienveillance de votre Corps, vous n’êtes pas dans la Douceur, mais plutôt, dans un contrôle mental et rigide, afin d’atteindre le « bon » chiffre sur la balance. En d’autres termes, vous imposez à votre Corps des règles qui vont à l’encontre de ses besoins physiologiques. C’est pour cela que la clé pour perdre du poids durablement se trouve ailleurs que dans les régimes.

Par quoi commencer puisque la solution n’est pas dans l’assiette ?

L’idée c’est de travailler sur votre rapport à votre Corps, et d’apprendre à apprécier votre silhouette avec ce qui la compose, et ce, dans son intégralité : en tant qu’Être Humain, nous avons bien des qualités et des défauts, et ce n’est pas pour autant que cela nous empêche d’avancer dans la Vie. Alors, pourquoi ne pas vous accepter, accepter vos imperfections (physiques notamment) ? Ce sont pourtant des marqueurs de Vie : rejeter votre Corps, c’est rejeter vos expériences de Vie, c’est fuir qui vous êtes profondément.

Vivre dans le jugement, dans la critique, c’est épuisant, c’est stressant pour votre Corps : il se trouve en insécurité, ne se sent pas protégé, ne se sent pas respecté. Agiriez-vous de la même manière avec votre meilleur(e) ami(e) ? Pensez-vous qu’une relation amicale soit agréable dans ces circonstances ? Quelles en sont les bénéfices ? 😉

Apprenez à rentrer, progressivement, en Amour avec votre Corps, rentrez dans cette complicité, cohabitez avec lui. Être dur(e) avec vous-même vous conduit à des comportements déviants alors que d’être dans une compassion, dans une écoute, dans une douceur, permet naturellement de vous détendre.

S’accepter, s’aimer, c’est l’assurance de ne pas tomber dans des travers dangereux pour perdre du poids. Lorsqu’on s’aime d’abord, maigrir vient au second plan : plus de pression, plus de stress, on fait confiance à son Corps. Désormais, maigrir n’est plus un besoin vital, mais une envie de se faire du bien !

.